Le 1er jour dans une nouvelle entreprise…

Publié le par Paradoxale

1erJOUR.jpgMercredi, c’est la rentrée. Nouvelle fonction, nouveau bahut, nouveaux collègues, nouveaux élèves, nouvelle hiérarchie… tout à redécouvrir et l’angoisse de faire des bourdes dès le début. Pour l’instant, j’arrive à juguler mon imagination et à ne pas partir dans des scénarios catastrophes qui me ressembleraient.


Mais il faut combattre le mal par le mal, alors allons-y dans les folles imaginations. Que faut-il éviter de faire un premier jour ? Que faut-il privilégier ?

 

 

 

 


 

A éviter, absolument !!!

Il vaudrait mieux… si j’avais un cerveau pour m’aider à réfléchir avant de parler…

Arriver en retard ou super en avance. Dans le 1er cas, c’est très gênant car tous les regards seront immédiatement sur le retardataire. Dans le second cas, être très en avance, c’est laisser le temps à l’angoisse d’arriver, c’est ne pas savoir où se mettre, quoi faire pour s’occuper en attendant.

 

 

La tenue vestimentaire aguicheuse, tenue totalement décontract’ ou tenue tellement neuve qu’on s’y sent mal…(chaussures pas encore assouplies, jupe finalement trop serrée…)

 

 

Venir en touriste

Pas de quoi noter, pas de tenue sérieuse, lunettes de soleil sur le front…

Faire juste l’aller-retour pour montrer votre tête, puis repartir.

 

 

 

 

 

Le rapport aux autres…

Deux attitudes à éviter totalement, ou plutôt trois :

Etre voyante, parler fort et à n’importe qui pour se faire remarquer ;

Tomber à bras raccourcis sur le 1er venu et le coller toute la journée ;

Rester avec des collègues bruyants, pendant la réunion plénière ;

Au contraire, rester dans son coin et ne parler à personne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les lieux :

Eviter de rester dans un coin, dans la même salle et de suivre bêtement les autres.

Eviter de même de demander en criant que quelqu’un vous fasse faire la visite !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Le départ :

Quitter les lieux sans saluer personne ou en criant un nonchalant « allez, à demain » à la ronde.

Arriver 5 minutes en avance seulement et avoir un carnet sous la main pour noter et canaliser mes pensées.

 

 

 

 

 

 

 



Préférer plutôt une tenue fétiche, celle qu’on met pour se porter bonheur, pour être de bonne humeur et sûre de soi.

 

 

 


Soyez professionnelle :

Avoir un crayon, un carnet, son agenda, des cartes professionnelles, et même des questions à poser, c’est tout de même plus sérieux.

Réglez les questions matériel : où est votre bureau, disposez-vous de tout le matériel pour commencer…

 

 

Savoir doser entre la discrétion et la sociabilité :

La hiérarchie : salutations de circonstances, quelques phrases de politesse en réponse aux questions inévitablement posées en face, mais rien de plus. Surtout pas de familiarité, ni de critiques sur votre ancien employeur car même si ça peut faire sourire en face, finalement, c’est mal perçu.

Si vous avez des questions sur les horaires ou autres, posez-les !

 

Les collègues : essayer de repérer ceux qui sont dans le même domaine, d’entamer une conversation à droite à gauche, pour connaître quelques noms (retenez-les !) et qu’on connaisse le vôtre. Soyez à l’écoute des remarques, des conseils (il y en a toujours pour ça), posez des questions mais attention, soyez humbles mais pas soumise (que les collègues ne vous prennent pas pour celle à qui on refilera les tâches les moins drôles…) !

Mais avant tout, observez. Prenez le temps de voir à qui vous avez à faire, ne vous livrez pas trop tout de suite, au risque de le regretter.

 

 

Repérage des lieux :

Si vous trouvez quelqu’un avec qui vous accrochez d’emblée, tant mieux, il pourra vous faire visiter.

Autrement, n’hésitez pas à y aller seule, à faire votre repérage des lieux stratégiques : administration, toilettes, coin repas, machine à café, coin cigarette le cas échéant… Ca vous permettra de souffler un peu au cours de cette journée intense et de prendre un bon départ pour la suite.

 


Le départ :

Saluer la hiérarchie, au moins.

Saluer quelques collègues, faire le tour de quelques groupes. Un « au revoir et merci » ne coûte rien, ni n’engage à rien !

 

 

 

Des idées, des suggestions pour étayer cet article ? N'hésitez pas, ça peut sûrement en aider d'autres !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

la bande à Jules 30/08/2010 21:15


pas facile de trouver ses marques au début, bon courage et restes toi-même


Paradoxale 31/08/2010 07:33



merci pour les encouragements, c'est super gentil!



misschocoreve 30/08/2010 19:25


bon courage ! tout va bien se passer :)


Paradoxale 31/08/2010 07:33



merci, c'est adorable!



Malicia 30/08/2010 17:51


A éviter : s'épancher sur sa vie privée, ses soucis, son ancien taf... dès le premier jour.
A faire : parlez un peu de soi pour montrer qu'on est confiante mais savoir aussi poser des questions - sans être inquisiteur - pour encourager les autres à parler d'eux.


Paradoxale 31/08/2010 07:33



merci pour ces bons conseils! autant les élèves, ça ne me fait rien, autant les collègues...