La féminité...

Publié le par Paradoxale

feminite.jpgCertaines la verront comme une évidence, d'autres comme une montagne infranchissable ; certaines comme un don du ciel, d'autres comme un poids vraiment pesant... Mais finalement, la féminité, qu'est-ce que c'est ?

 

Une féminité bien écrasante...

Le Trésor de la langue française la définit comme "ensemble des caractères spécifiques - ou considérés comme tels - de la femme". Définition vague, certes, mais en même temps très intéressante pour deux raisons :

Tout d'abord, la petite remarque entre tirets, "ou considérés comme tels", me semble fondamentale pour mieux comprendre à quel point la question de la féminité est complexe, et paradoxale. Elle met en jeu des caractéristiques physiques incontestables (le vagin, les seins par exemple) mais en même temps, des caractéristiques variables, subjectives, "considérées" par l'être humain. Or, l'opinion de l'être humain, selon son âge, son sexe, sa culture, son éducation, changera forcément et sa vision de la féminité également ! Qu'en est-il de nos jours, dans la société française...? Il n'y a qu'à regarder autour de nous pour voir à quel point la conception de la féminité est influencée par les magazines, les stars du cinéma ou de la chanson auxquelles nos adolescentes cherchent à ressembler. La féminité, donc, serait simplement une histoire de poids, de mensurations, de couleur de cheveux ? Cela, je refuse d'y adhérer!

L'autre aspect intéressant de la définition du TLF réside dans son absence totale de précisions, et cela me conduit à penser (à croire fermement, même) que la féminité n'est qu'un concept sans valeur, sans matière, derrière lequel chacun place ce qu'il veut et qui est devenu écrasant pour la femme d'aujourd'hui. Interprétons les phrases suivantes :

"Wow, qu'est-ce qu'elle est féminine!" -> Elle est très belle et sexy.

"Elle manque de féminité" -> elle n'est pas intéressante, pas séduisante.

"Elle devrait mettre sa féminité en avant" -> Elle devrait porter des vêtements plus avantageux ou se maquiller autrement.

"Elle n'est pas très féminine" -> elle n'a pas le comportement attendu d'une femme, elle bricole, porte des choses lourdes, s'habille sans cesse en pantalon.

La féminité, donc, renvoie toujours la femme à l'image qu'elle donne, à la manière dont les autres la perçoivent.

 

Mais en réalité, la féminité n'est-elle pas une affaire de la femme avec elle-même ?

 

Quand la féminité rejoint l'identité :

Pour moi, la féminité c'est avant tout un état d'esprit personnel, intime, que chaque femme acquiert et construit au fil de sa vie. J'ai compris et admis cela il y a très peu de temps, après avoir longtemps souffert de l'image de la féminité renvoyée par nos codes sociaux, et même familiaux.

Etre féminine, pour moi, c'est avant tout être en adéquation avec moi-même, mon corps, certes, mais aussi mes idéaux, mes valeurs, mes actes au jour le jour. C'est, finalement, être sûre de moi, de ce que je suis et de ce que je fais. Regardez autour de vous : quelle femme sûre d'elle se verra accusée de ne pas être féminine ? Eh bien aucune!

 

 

Développez donc votre féminité en vous acceptant telle que vous êtes et en prenant soin de celle que vous êtes, physiquement et mentalement... Des soins quotidiens aux pensées positives, votre féminité ne s'épanouira que là, au coeur de vous-mêmes, et non dans le regard des autres!

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article