L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt...

Publié le par Paradoxale

lever.jpgDepuis mes 17 ans, s'il y a un moment de la journée que j'aime particulièrement, c'est le matin, très tôt, lorsque, autour de moi, le monde semble endormi, ou peuplé de gens comme moi, qui se lèvent tôt et qui en profitent... Cela doit venir de mon père, que j'ai toujours entendu se lever largement avant nous pour bricoler, préparer le ptit déj', faire quelques rangements.

Prendre le temps d'écouter le silence ou les bruits du monde qui s'éveille, prendre le temps de déjeuner en toute tranquillité, sans se sentir happée par le temps, se dire qu'on a toute la journée devant nous... Cela ne veut pas dire que je n'apprécie pas une bonne grasse matinée, mais pour qu'elles soient vraiment bonnes, je les préfère rares.

 

Alors, comment est-ce que je profite d'un réveil matinal ?

- Encore dans mon lit, je me réveille doucement, j'écoute les bruits alentours et je n'entends rien... Je me projette ensuite dans ma journée et je suis heureuse d'avoir tout mon temps devant moi pour faire plein de choses ! Hop, debout !

- Je fais ma toilette, je m'habille et me maquille, comme tous les jours. Pour moi, c'est un rituel grâce auquel je me dis "allez, c'est bon, la journée commence!"

- Je prends mon petit déjeuner tranquillement sur la table du salon en écoutant la radio ou en furetant sur le net.

- Ensuite, c'est très variable. Tout dépend de mon humeur, de mes envies. Je peux :

*corriger des copies ou préparer mes cours en me disant que c'est du temps de libérer dans la journée, que je pourrai partager avec mon ami, par exemple ;

*m'occuper de la maison, faire du rangement, du ménage ;

*m'occuper de moi, faire des masques, m'épiler, faire de la gym (avant le ptit déj, par contre) ;

*bouquiner tranquillement, faire de la couture ;

*...

Mais dans tous les cas, j'ai l'esprit apaisé car le temps ne m'oppresse pas !

Commenter cet article